Contactez-nous

Une première mondiale dans une école Mancelle

Au Mans trois classes de l'école Michel-Ange vont participer à une expérimentation qui démarrera en Septembre prochain, des vitrages chauffants conçus par l'entreprise Sarthoise VitrumGlass seront instalées.

La ville du Mans a demandé à l’entreprise mancelle VitrumGlass de tester des vitrages chauffants à l’école Michel-Ange.

Objectif : abandonner le système de chauffage actuel au profit d’un mode plus confortable et économique.

Trop froid en hiver, trop chaud en été : voilà comment on pourrait résumer le quotidien des enseignants et élèves de l’école Michel-Ange au Mans. En septembre prochain, une expérimentation grandeur nature va démarrer dans trois classes de l’établissement : “La première est une classe témoin, on ne modifie rien, la deuxième est une classe intermédiaire dans laquelle nous apposons des films filtrant les rayons du soleil et la dernière classe va être modifiée avec des menuiseries à haute performance thermique et des vitrages chauffants couplés à des films filtrants" détaille Estelle Chollet, directrice commerciale de l’entreprise mancelle Vitrum Glass.

Une expérimentation qui va durer 1 an

C’est aussi la première fois que VitrumGlass mène une expérimentation dans une école.
Le choix de l’établissement n’est d’ailleurs pas anodin : “Le besoin exprimé par Le Mans Métropole était de travailler sur la problématique d’un confort d’hiver difficile à gérer aujourd’hui à l’école Michel-Ange avec des périodes très froides et en été des fortes chaleurs et un effet de serre détecté" poursuit Estelle Chollet.
Cette phase de test va durer une année, un bilan sera ensuite établi “sur les performances thermiques, énergétiques, le confort et les économies d’énergie" complète-t-elle. Des relevés seront donc effectués afin d’estimer la consommation électrique avec ces différents dispositifs.

Retrouvez différents articles sur le sujet :

Ouest-France
Sweet-Fm
France Bleu Maine
Le Mans Actu

Toute l'actualité